La première ressource pour l'exposition et professionnels de l'événementiel

Pleins feux sur Naomi Wagschal, CEM, CMP

Le programme CEM de l'IAEE conquiert le monde ! Naomi Wagschal, CEM, CMP est l'une des formatrices du programme mondial. En 2013, Naomi a été intronisée au Temple de la renommée de l'Association canadienne de gestion d'expositions (ACEM) pour sa contribution à cette association et à l'industrie des expositions au Canada. Naomi a enseigné la gestion de conférences et de réunions, la planification et la gestion stratégiques ainsi que la sécurité, la gestion des risques et des crises au Canada et en Thaïlande. Le programme vient tout juste de démarrer en Thaïlande. Le TCEB (Thailand Convention and Exhibition Bureau) déploie de grands efforts pour apporter cette formation professionnelle à l'industrie MICE (Réunions, voyages de motivation, conventions et expositions).

L'objectif de Naomi dans chaque cours est d'amener les étudiants à se familiariser avec le sujet afin qu'ils puissent appliquer l'apprentissage à leur retour au travail. Naomi aime enseigner le Gestion de conférences et de réunions cours parce qu'elle a beaucoup d'expérience à partager avec les étudiants, et c'est un sujet que beaucoup souhaitent apprendre puisqu'ils envisagent d'ajouter ces éléments à leurs propres spectacles. Ce cours spécifique est important pour le programme CEM car il enseigne aux étudiants comment gérer des événements à toute échelle, quelle que soit leur taille, par le biais de sessions de formation ou de séminaires formels, ou de démonstrations informelles fournies par les exposants, de présentations ou de réseautage. En gestion de conférences et de réunions, les étudiants apprennent la valeur des expériences en face à face et étudient comment perfectionner leurs propres compétences dans la gestion d'événements. Naomi aime aussi enseigner Planification et gestion stratégique car, à la fin du cours, elle a accompagné la classe tout au long du processus et l'a rendu un peu moins intimidant en développant un plan stratégique pour le spectacle à travers des exercices effectués pendant le cours. Ceci est précieux pour les étudiants du programme CEM car ils peuvent suivre ce processus et l'appliquer à de futurs emplois.

L'IAEE s'est entretenue avec Naomi pour discuter de son expérience dans l'industrie et de son implication dans le Programme d'apprentissage CEM.

Depuis combien de temps êtes-vous dans l’industrie ?
23 années!

Comment êtes-vous devenu impliqué dans l’industrie ?
J'ai été embauché pour travailler au Journal de l'Association du CMFC, Médecin de famille canadien, et le collège accueillait un congrès international (WONCA) neuf mois plus tard. L'éditeur était également responsable de la vente de la salle d'exposition. Je lui ai succédé et, en plus de mes responsabilités en matière de publicité et de diffusion, j'ai réussi à vendre plus de stands que prévu. J'ai ensuite également assumé la responsabilité sur place de la gestion du hall d'exposition. J'avais d'excellents fournisseurs qui m'ont énormément aidé. Au cours de cette première expérience, j'étais paralysé (ne jamais porter de talons hauts pendant cinq jours à courir sur les sols en béton à fine moquette d'un centre de congrès), mais je suis tombé amoureux de l'expérience totale. J'ai résolu mes problèmes de pieds et j'ai déterminé que la gestion de spectacles était la carrière à laquelle j'étais destiné, mais je n'en avais jamais entendu parler avant de le faire.

talons hauts

Quelles sont vos responsabilités dans votre rôle actuel ?
Depuis cette première expérience, notre convention a énormément grandi. La fréquentation et les ventes d'expositions sont dix fois supérieures à ce qu'elles étaient dans les années où nous organisions une assemblée scientifique annuelle. Désormais, en plus de mes responsabilités continues en matière de gestion de salons, je m'occupe également de la planification stratégique, de la sélection des sites, des négociations et des contrats avec les installations et les hôtels, de la budgétisation, des ventes, des opérations, de la logistique et de la gestion du personnel.

Qu'est-ce qui motive votre implication dans l'IAEE et le programme d'apprentissage CEM ?
En 2006, je suis devenu président de l'Association canadienne de gestion d'expositions (ACEM). Cela a coïncidé avec le début de l'accord de colocalisation entre CAEM et IAEE pour le programme d'apprentissage CEM. J'ai voulu montrer l'exemple et j'ai immédiatement commencé à travailler sur mon CEM. J'ai réussi à terminer les neuf cours obligatoires en un an. De plus, étant donné le manque de programmes de formation en gestion de spectacles dans nos collèges locaux, le CEM était une opportunité idéale pour solidifier et élargir mes connaissances. Les cours ajoutent une dimension supplémentaire à ma compréhension du secteur des expositions et des meilleures pratiques de gestion d'entreprise.

Prêt à obtenir votre CEM ? Postulez au programme d'apprentissage CEM !

Quand êtes-vous devenu membre du corps professoral du CEM ?
J'ai rejoint le corps professoral du CEM en 2014, après avoir terminé mon mandat au sein du comité exécutif du CAEM.

Quelle a été votre expérience d’enseignement la plus mémorable ?
Le premier cours que j’ai enseigné portait sur la gestion de crise. Tout se passait très bien et j'étais convaincu que la classe avait réussi à assimiler confortablement le contenu. Malheureusement, lorsque les participants ont essayé de s'inscrire pour passer l'examen, beaucoup n'ont pas réussi à se connecter à Blackboard. Nous avons eu notre propre crise ce jour-là ! J'adorerais avoir la chance d'enseigner à nouveau ce cours sans le drame à la fin.

Avez-vous des conseils à donner à d’autres CEM qui souhaiteraient se lancer dans l’enseignement ?
Soyez prêt à passer de nombreuses heures de préparation préalable afin d'être complètement à l'aise avec le diaporama et le contenu du cours. Ajoutez vos propres exercices car ceux du jeu standard peuvent ne pas être idéaux. Faites attention aux principes d’apprentissage des adultes et faites participer activement la classe dès que possible dans la journée. J'ai développé une technique combinant vote par points et introductions qui fonctionne très bien. Cela m'aide également à surmonter toute nervosité initiale en début de journée.

Quels sont quelques-uns des avantages de l’enseignement du CEM ?
J'aime le sentiment d'être un mentor pour la classe et de guider les discussions. L'approche expérientielle des cours du CEM permet à chacun d'apprendre les uns des autres. J'apprends autant que les participants du CEM. Nous nous connectons également à un niveau personnel et faisons progresser nos réseaux dans l’industrie.

Comment le titre CEM vous a-t-il aidé dans votre carrière ?
Le titre CEM confère le prestige d'être un expert reconnu dans un corpus de connaissances spécialisé. Le contenu du cours fournit des bases solides dans un domaine qui n'est pas bien enseigné dans les établissements d'enseignement locaux qui se concentrent davantage sur la planification de mariages. J'ai obtenu mon CMP en 2009 pour compléter mes qualifications en planification de réunions.

CEM Salaire Inforgraphic_Freeman

Êtes-vous impliqué dans d'autres comités ou conseils d'administration de l'IAEE ou d'une autre association industrielle ?
Après plus de 14 années de service bénévole actif auprès de l'ACEM, notamment en représentant cette association au sein de la Business Events Industry Coalition of Canada, j'ai réduit mon engagement bénévole à la participation à un groupe de travail sur les meilleures pratiques. Je serais heureux d’avoir l’opportunité de m’impliquer davantage auprès de l’IAEE et de la commission CEM.

Lire la biographie complète de Naomi ici.

Partager l'article

Tiens-toi à jour

Articles Similaires

logo de la station de blog iaee

Tiens-toi à jour

Rejoignez plus de 15 000 abonnés dédiés à découvrir les tenants et les aboutissants du secteur des expositions et de l'événementiel !